La CGT est intervenue pour signaler à la ministre, la situation des agents isolés et des risques psychosociaux qui en découlent.

Prenant en compte cette situation, il est précisé dans la circulaire du 1er ministre du 5 février que les agents qui en éprouvent le besoin peuvent, sur demande, se rendre sur site un jour par semaine.

Des dispositifs de soutien et d’écoute (lignes téléphoniques dédiées) sont également mis en place pour accompagner les agents.

Dans tous les cas n’hésitez pas à contacter votre représentant syndical qui vous soutiendra dans vos démarches.