Si votre médecin vous a placé à titre pré­ven­tif en iso­le­ment (test positif, existence de symptômes ou non, en attente du test), vous êtes identifié comme cas contact à risque, et dans ce cas votre employeur ne doit pas vous appliquer le jour de carence.

Vous êtes placé en télétravail ou vous bénéficiez d’une auto­ri­sa­tion spé­ciale d’absence (ASA) si vous ne pouvez pas télé­tra­vailler. Vous devez remettre à votre employeur le document transmis par l’assurance maladie (« contact tracing »).

Des règles particulières s’appliquent pour les personnels de la police ou des services hospitaliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *