Si votre médecin vous a placé à titre pré­ven­tif en iso­le­ment (test positif, existence de symptômes ou non, en attente du test), vous êtes identifié comme cas contact à risque, et dans ce cas votre employeur ne doit pas vous appliquer le jour de carence.

Vous êtes placé en télétravail ou vous bénéficiez d’une auto­ri­sa­tion spé­ciale d’absence (ASA) si vous ne pouvez pas télé­tra­vailler. Vous devez remettre à votre employeur le document transmis par l’assurance maladie (« contact tracing »).

Des règles particulières s’appliquent pour les personnels de la police ou des services hospitaliers.