Vous devez être placé en congé maladie ordinaire et à ce titre vous subirez la perte de salaire liée au jour de carence qui a été rétabli à la fin de la période d’état d’urgence malgré l’opposition de la CGT et de toutes les organisations syndicales.

La CGT, y compris de manière unitaire, continue de revendiquer la suspension immédiate du jour de carence (comme cela avait été obtenu pendant le confinement) puis son abrogation. Cette revendication a une nouvelle fois été réaffirmée par la délégation CGT le 2 octobre lors de la réunion du Conseil commun de la Fonction publique, en présence de la ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *