Nouveau : Etre atteint d’une maladie du motoneurone, d’une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de quadriplégie ou hémiplégie, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare.

Dans tous les cas, si vous rencontrez des difficultés, nous vous invitons à contacter votre syndicat qui vous aidera à faire respecter votre protection et vos droits.